gerancecenter.com Gestion locative en ligne depuis 2004

contact

Gérez GRATUITEMENT vos biens

 

Accédez à votre compte

Article de LaTribune sur les loyers impayés

La gestion locative immobilière > La presse parle de Gerance Center

La Presse en parle

Dans la presse, Gerance Center et sa communauté de

70 000 propriétaires bailleurs étonnent, font réagir, font parler.

la tribune La Tribune du 18 Janvier 2010


Propriétaires bailleurs: Que faire en cas de loyers impayés?

C’est une évidence, qu’il vaut mieux rappeler : garder le contact avec le locataire est la première priorité du propriétaire. Inutile de dégainer l’arsenal judiciaire dès la première incartade.

Souvent, un simple coup de fil débloquera la situation.
Dans le cas contraire, un courrier de relance peut être envoyé au bout d’une semaine de retard, dans lequel sont mentionnées la somme due, la date de paiement et la demande de régularisation sous huitaine.

Petite astuce : postez un double de la lettre à la personne se portant caution pour le locataire. Elle se montrera souvent plus persuasive que le propriétaire, surtout s’il s’agit d’un parent…

Au-delà de quinze jours de retard, l’envoi d’un courrier recommandé avec accusé de réception est nécessaire. En exigeant le paiement du loyer bien sûr, mais aussi les éventuels frais pour retard prévus dans le bail.

Pensez à également demander une copie de l’attestation d’assurance habitation. Si le locataire n’en possède pas, ce qui est fréquent lorsqu’un locataire ne paie plus ses loyers, la procédure requérant la nullité du bail sera raccourcie de plusieurs mois.

Après un mois, enfin, le recours à un huissier s’impose pour procéder rapidementau commandement de payer.


Coup de pouce!

Dans la plupart des cas, les dettes supérieures à deux mois de loyer sont très difficiles à récupérer, même en cas de procédure judiciaire. En cas de difficultés financières récurrentes, donner un coup de pouce au locataire est encore le meilleur moyen de rentrer dans ses frais.

En l’aidant, par exemple, à constituer un dossier d’aide au logement auprès de la CAF de sa région. Cette aide sera directement payable au bailleur.Bien souvent, le dialogue est le meilleur moyen de résoudre les problèmes.


Editer l'article en pdf